Archives du mot-clé sous-le-capot

reseau

La géolocalisation des sites internet et des internautes

La géolocalisation des adresses IPs

Votre serveur de site internet, votre ordinateur, votre téléphone portable, tous sont dotés d’une adresse IP. Nous avons vu précédemment l’impact de celle ci sur le plan du référencement, il est également possible de l’exploiter pour géolocaliser un téléphone ou un internaute en général, et ainsi proposer une ergonomie ou un contenu adapté à l’internaute.  Voici comment est réalisé l’identification géographique d’une adresse IP.

Les plages

Les adresses IPs sont découpées en plages par l’ICANN afin de faciliter les adressages publiques pour une même organisation. Ainsi une entreprise peut se voir affecter toutes les adresses de 93.88.244.1 à 93.88.244.255. Chaque adresse IP étant associée à un propriétaire, il est simple pour un robot informatique de constituer une base de données (l’équivalent d’un tableau excel) avec le nom de l’entreprise propriétaire et son pays d’appartenance.

Les Reverses

A chaque adresse IP est associée un nom inverse. De la même manière qu’un nom de domaine pointe vers une adresse IP unique, à chaque adresse IP est associée un nom. Lorsque plusieurs sites internet (donc noms de domaine) pointe vers la même adresse IP, cette dernière n’a malgré tout qu’une seule correspondance inverse. Cette correspondance est pratique pour identifier une adresse IP. Dans le cas des fournisseurs d’accès à internet, souvent ces correspondances inverses sont détaillées et donnent des renseignements géographiques. Par ex.  93.88.244.1 correspond à identifiantanonyme.quartier.ville.region.provider.com

Là encore les bases de données peuvent être enrichies avec ces informations

La navigation des internautes

Nouveau faisceau d’indice et non des moindres, les internautes peuvent activer la géolocalisation sur leur téléphone portable. Lorsque cette dernière est active, tout site internet visité par l’internaute peut obtenir les coordonnées GPS de l’utilisateur, et ainsi enrichir la base de données.

Les données transverses

Lorsque la géolocalisation n’est pas activée, l’internaute peut malgré tout partager des informations de géolocalisation sans le savoir… par exemple en téléchargeant une photo prise lorsque la géolocalisation était active ! Les coordonnées GPS du lieu de prise de vue sont transmises avec la photo et une nouvelle fois la base de données est enrichie.

Conclusion

Il existe de multiples méthodes, dont je vous ai présenté un échantillon, pour identifier l’emplacement d’un internaute. Il est plus simple de retenir qu’il est très difficile de masquer son emplacement, y compris en utilisant la navigation privée ou un serveur proxy. Ces méthodes ne sont pas infaillibles !