Archives de l’auteur : cas_admin

Le choix du nom de domaine et le prix de l’or blanc : faut-il racheter un domaine d’occasion ?

snowboard.com : mise à prix 50 000 $USD : le prix de l’or blanc ?snowboard

A près de 40 000 Euros de mise à prix, le domaine snowboard.com intéressera pour sûr les grands majors de l’or blanc, et en premier lieu les fabricants et vendeurs de snowboard ! Vous souhaitez les imiter et acheter, à un prix raisonnable, un nom de domaine déjà existant ? Voici les questions qu’il vous faut vous poser au préalable.

Le nom de domaine était-il exploité ?

Si le nom de domaine était exploité, veillez à ce que l’ancienne utilisation ne porte pas atteinte à votre entreprise. Vous pouvez vous aider du cache des moteurs de recherche et des sites à « remonter le temps » d’internet pour consulter les pages qui ont pu être hébergées.

Par ex. pour snowboard.com http://web.archive.org/web/*/http://www.snowboard.com

Autre point crucial, quel était le référencement de l’ancien site internet ? le site est peut être abandonné du fait de son blacklistage et/ou de l’utilisation de techniques de référencement abusives.

Le nom de domaine contient-il des mots clefs pertinents pour vous ?

Si le nom de domaine vous intéresse, il y a de fortes chances qu’il contienne, voir qu’il soit LE mot clef que vous recherchiez. Au contraire, si il s’agit d’un nom avec une idée originale (une phrase courte, une expression), veillez à ce qu’elle soit réellement originale, et demandez-vous pourquoi le projet a été abandonné.

Un domaine issu d’un portefeuille ?

Si le domaine appartenait à un « portefeuille » de domaines, et d’un professionnel ou non des NDD (Noms De Domaines, ndlr), veillez à ce que les domaines proches ne soient pas exploités ou à restreindre votre activité à un domaine différent et clairement délimité : vous pourriez être considéré comme un parasite et en subir les frais en justice !

Pour notre exemple, snowboards.com existe et vend des snowboard ! Si les noms de domaines en .com sont libres d’usage, qui plus est lorsqu’ils s’agit de noms génériques, vous n’êtes jamais à l’abri d’un action en justice.

En conclusion, quelle est la vraie valeur du domaine ?

Vous pouvez utiliser plusieurs axes d’évaluation:

  1. la popularité du mot clef, et ce dans les différents pays
  2. le trafic actuel ou passé
  3. l’existence d’une activité antérieure sur le domaine qui pourrait (ou non) vous profiter
  4. pas de parasitage d’un nom de domaine proche (par ex. snowboards.com)
  5. l’absence d’activité néfaste sur le domaine (voir plus haut)

La masse cachée des liens (backlinks) invisibles

Votre site internet est visible sur d’autres sites internet, ce sont les traditionnels « backlinks » ou liens externes, mais il existe une multitude de liens auxquels on ne pense pas et qui sont pourtant pertinents pour les moteurs de recherche lorsqu’ils parviennent à accéder à ce type d’information.

Les liens techniques

Les moteurs de recherche n’ont souvent (normalement) pas accès à ces informations, mais l’on peut imaginer des statistiques par des manières détournées,  par exemple fournies de manière anonyme par un antivirus qui analyse les liens et/ou les emails, par l’extention google toolbar de votre navigateur, google desktop, etc…

  • La signature de vos emails professionnels : pensez à rajouter votre www et/ou un lien vers votre page Facebook
  • Le corps d’emails échangés entre des particuliers ou des professionnels : souvent des liens vers la page d’accueil ou vers une page profonde pour demander un avis ou pour conseiller
  • Les statuts de messagerie instantanée comme Skype, Google Chat, Facebook : parlez de votre site internet
  • Dans vos emails automatiques : si vous avez une boutique en ligne qui envoie des emails, dans votre lettre d’information
  • Dans les favoris des navigateurs internet et même en raccourci sur votre bureau
  • Dans les publications spécialisées au format papier: signez toujours avec votre www : google books passera tôt ou tard pour numériser cet exemplaire papier !

Les liens visuels

  • Sur votre papier à entête: c’est une évidence mais souvent omise
  • Dans vos documents comptables: factures bien entendu, mais également devis et bon de commande
  • Sur votre boite aux lettres, en particulier si elle est visible dans la rue ou dans le hall d’immeuble de bureaux qui génèrent du traffic
  • Sur vos enveloppes: le facteur, les services de courrier des destinataires lisent ce qu’ils voient sur l’enveloppe : si vous envoyez 500 courriers par an c’est 500 opportunités supplémentaires
  • Sur votre carte de visite, que vous distribuez et rajoutez dans tous vos courriers
  • Sur vos véhicules flotte d’entreprise
  • Sur un panneau enseigne

L’adresse IP : la crédibilité de votre site internet

L’adresse IP de votre site internet en dit long sur les moyens que vous accordez à votre site internet !

En effet, chaque site internet est hébergé sur un serveur informatique. Pour mutualiser les coûts, autrement dit pour payer moins cher, il est tentant d’installer plusieurs sites internet sur le même serveur, et cette situation est très fréquente, y compris pour des sites internet à trafic moyen.

L’inconvénient de cette technique, outre les performances et la vitesse d’affichage de votre site internet dans le navigateur du visiteur, c’est qu’elle contraint par défaut à partager l’adresse IP (i.e. l’adresse physique) du serveur entre plusieurs sites internet qui n’ont parfois rien à voir entre eux !

Exemple d’IP concernée

A titre d’exemple, l’adresse IP 84.16.93.108 héberge plusieurs sites internet dont (liste non exhaustive), et à la date d’aujourd’hui :

  • calendriergratuit.fr
  • symptomes.info
  • killou.net
  • typidesign.be
  • lachtitepelote.com
  • camillebloch.ch
  • haiku-lausanne.ch
  • wi-spa-geneve.ch

Inconvénients pour le référencement

Les inconvénients de ce partage en terme de référencements sont :

  • La diversité des domaines hébergés: plusieurs pays concernés, plusieurs thèmes et sujets différents, qui entrainent une forme de « diffusion » de la valeur « référencement » du serveur.
  • La crédibilité par les coûts: qui dit moins de moyens dit moins de valeur de l’entreprise
  • La crédibilité technique en raison du contenu à caractère litigieux (piratage, contenu réservé aux adultes) aura un effet néfaste voir pourra entrainer un bannissement de l’IP sur certains serveurs
  • La crédibilité technique en raison du comportement

Ais-je besoin d’une IP par domaine

Tout dépend de votre activité ! Un indépendant, un artisan, un particulier qui loue une maison, un blog personnel, n’aura pas forcément besoin d’une IP indépendante. Plus votre activité est locale, facilement identifiable, moins vos besoins en terme de référencement seront importants. Plus vous souhaitez être visible, crédible, et si vous souhaitez vous positionner sur des termes très compétitifs, plus une IP dédiée est conseillée.

La solution recommandée et la moins chère

Vous pouvez très bien continuer à utiliser votre hébergement mutualisé, mais en sollicitant une adresse IP distincte pour votre nom de domaine. Les coûts restent mutualisés, en dehors de l’adresse IP, qui peut être facturée jusqu’à 50 CHF par an.

Google : futur nom commun, monopole et risques liés

Aujourd’hui, en lisant la Tribune de Genève, je suis tombé sur cette magnifique publicité

Pub de la Tribune de la Geneve et Monopole de Google

de l’Université de Genève en page d’accueil. Elle promeut une journée sur le droit du travail qui se déroule à l’UNIGE au mois d’avril. En règle général sur une publicité de cet acabit, on doit retrouver un moyen d’en savoir plus sur l’événement par exemple un site web, un email ou pourquoi pas un QR code. Ici première surprise, pas de site web, mais une simple mention

« Voir Google : Journée de droit du travail du travail »

Cet intitulé vous invite à aller chercher sur le moteur de recherche de Google le nom de l’événement. Cette manière de faire me fait me poser plusieurs questions:

  1. Est-il plus facile de donner à un lecteur de quotidien un site web ou les mots clés à rechercher dans un moteur de recherche?
  2. En écho à ce qui se passe en France cette semaine au sujet de Google et la « pub clandestine », est-ce que l’UNIGE ne fait pas une belle pub gratuite en première page d’un journal local?
  3. Au final, est-ce que le mot Google ne devient pas une antonomase – un nom propre (ou de marque) qui désigne un nom commun- comme Frigidaire, Scotch, Diesel, Kleenex

Je n’ai pas vraiment de réponses globales à ses différents points, mais je comprends pourquoi l’UNIGE le fait de cette manière, car combien de personnes autour de vous pour accéder à un site web ouvrent un navigateur et au lieu de taper une adresse directement font une recherche Google avec l’URL dedans.

Le second problème vient du risque que l’UNIGE prend à envoyer des gens sur une plateforme dont ils n’ont aucune garantie que leur site sorte en premier dans les résultats, eh oui ils ne sont pas les seuls au monde à faire une conférence sur ce thème. Un simple Google Bombing et leur site disparait des résultats avec un investissement publicitaire réduit à néant.

Le dernier point est sémantique. Si l’UNIGE avait utilisé « voir moteur de recherche » ou « voir Bing », je ne pense pas que les lecteurs auraient le réflexe d’ouvrir un navigateur. J’irais même plus loin, cela donne surement une crédibilité à la référence.

Recommandation seo, utilisez un plan de site au format XML

Régulièrement, nous vous informons d’une recommandation à mettre en œuvre sur votre site internet en partant d’un exemple concret sur un site réel.

Le site internet: billiga.ch

Pour l’exemple du jour, nous avons retenu billiga.ch , qui, nous le souhaitons, sera attiré par nos recommandations ! Billiga est un comparateur d’assurance proposé par Web Auction Sarl à Genève. Le site internet, en plus de proposer une évaluation des différentes offres, peut vous faire faire des économies avec un système d’enchères inversées: vous configurez ce pourquoi vous souhaitez être assuré, et Billiga se charge d’obtenir des devis le moins cher possible, en faisant jouer la concurrence.

Le problème identifié: billiga.ch ne propose pas de fichier standardisé sitemap.xml

Aujourd’hui l’adresse suivante n’est pas accessible:

http://www.billiga.ch/sitemap.xml

Et l’adresse du sitemap n’est pas non plus référencée dans le fichier robots.txt :

http://www.billiga.ch/robots.txt

Cette situation peut avoir un impact pour le référencement du site internet, car, en l’absence d’une déclaration manifeste du webmaster dans chacun des moteurs de recherche avec l’adresse exacte du plan de site au format XML (qui existe peut être et probablement par ailleurs pour ce site), les moteurs de recherche ne pourront pas aller à l’essentiel.

En mettant à disposition ce fichier sitemap.xml, vous pouvez orienter la manière dont les moteurs de recherche, à qui vous soumettrez ce fichier ou qui le trouveront tout seul, vont indexer votre site, de la même manière que pour le fichier robots.txt

Exemple de sitemap.xml

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<urlset xmlns="http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9">
   <url>
      <loc>http://www.billiga.ch/</loc>
      <lastmod>2014-01-21</lastmod>
      <changefreq>monthly</changefreq>
      <priority>0.8</priority>
   </url>

Un fichier sitemap avec un nom différent de sitemap.xml  ?

Vous pouvez également choisir de le nommer différemment, à condition de le signaler aux moteurs de recherche dans le fichier robots.txt :

Sitemap: http://www.billiga.ch/differentsitemap.xml

Comment créer le fichier sitemap.xml

Site internet de type développement spécifique

Créez manuellement le fichier à partir d’un exemple, ou faites en sorte qu’il soit générer, dynamiquement ou périodiquement.

Site internet de type CMS (wordpress, Joomla, etc…)

Orientez vous vers un plugin qui générera pour vous ce fichier. Par exemple pour WordPress essayez ce plugin

 

Recommandation seo, avec et sans www : redirigez votre domaine

Régulièrement, nous publions une best-practice pour vous aider à optimiser votre site internet.

Le site internet: capinformatique.ch

Aujourd’hui, nous prenons l’exemple de CapInformatique.ch , qui, nous l’espérons, suivra nos recommandations ! Cap Informatique est une entreprise spécialiste du marché informatique (PC et Apple) dans le canton de Genève dans l’arc lémanique qui propose ses services aux entreprises, mais également aux particuliers.

Le problème identifié: capinformatique.ch ne redirige pas vers www.capinformatique.ch

Aujourd’hui deux sites distincts sont accessibles:

http://capinformatique.ch et http://www.capinformatique.ch

Cette situation est préjudiciable sur le plan SEO car les moteurs de recherche considèrent qu’il s’agit de deux sites internet différents, dont le contenu est identique. Pour comprendre la différence, imaginez un hébergeur de pages personnelles dont le site serait « free.fr » et dont un utilisateur publierait un site sous le nom « mapageperso.free.fr » ou encore « wwww.free.fr » avec un contenu identique au site de free !

Le site principal est généralement celui du domaine (sans www), mais le plus souvent le site connu du grand public, celui qui est communiqué dans les documents commerciaux et déjà référencé est celui préfixé par www, et il convient donc de rediriger domaine.com vers www.domaine.com . Pour cela différentes solutions:

Redirection PHP: 2 virtualhosts, 2 dossiers public_html : dans le dossier correspondant à capinformatique.ch, faites une redirection avec un fichier index.php contenant:

<?php
header('HTTP/1.1 301 Moved Permanently', false, 301);
header('Location: http://www.capinformatique.ch');
exit();
?>

Redirection HTTP 301: 1 seul virtual host, dans la définition de votre virtualhost, ou avec l’aide d’un fichier .htaccess, réalisez la redirection si le module de réécriture d’URL est activé:
RewriteEngine on
RewriteCond %{HTTP_HOST} ^capinformatique.ch
RewriteRule ^(.*)$ http://www.capinformatique.ch$1 [r=301,L]

Cas particulier: si votre site internet domaine.com est déjà référencé sans le préfixe www, alors vous avez intérêt à rediriger www.domaine.com vers domaine.com

Réferencement d’un nouveau site web

Le lancement d’un nouveau site Internet est toujours difficile . Lorsque vous commencez , votre site est totalement inconnu , vous n’avez pas de liens entrants , et vous ne pouvez pas être trouvé dans les moteurs de recherche . Alors, que faire ?

J’ai lancé beaucoup de nouveaux sites au fil des ans et j’ai expérimenté avec différentes méthodes de sites obtenir indexées.

Proposer une URL de site à Google

C’est un peu une évidence, mais il a vraiment liez d’être le premier dans cette liste. Google ne peut pas indexer votre site si il ne sait pas à ce sujet , soumettre votre page d’accueil  est certainement le meilleur endroit pour commencer .

Bien sûr, Google ne garantit pas que ce sera l’indice toutes les URL qui est ajouté mais ne laissez pas cela vous arrêter . Assurez-vous que d’ajouter une URL par domaine ( normalement votre page d’accueil ), sinon il pourrait être considéré comme du spam . Les robots de Google trouveront toutes les autres pages de votre site en suivant les liens internes .

Voici le lien pour soumettre votre URL à Google :
www.google.com/addurl

Yahoo a également une fonction similaire » Ajouter URL  » :
search.yahoo.com/info/submit.html

Et pour finir Microsoft Bing  :
http://www.bing.com/toolbox/submit-site-url

Ajouter un sitemap XML

Il peut prendre un certain temps pour les robots de Google pour indexer toutes les pages dans un nouveau site Web tout en suivant les liens . Plus le site Web est grand, plus cela peut prendre de temps.
Je trouve que l’ajout d’un sitemap XML résout vraiment le problème , car il indique à Google sur toutes vos pages à l’avance . Si vous avez un grand site avec de nombreuses pages clic élevé de profondeur puis d’une sitemap XML permettra l’indexation énormément.

Un sitemap XML est fondamentalement un fichier texte ( enregistré avec une extension XML ) qui répertorie toutes les URL de votre site web . Le protocole sitemap XML est très simple de sorte qu’il peut facilement être créé à la main ou automatiquement avec un outil de générateur de sitemap XML . La norme XML sitemap est soutenu par Google , Yahoo! et Microsoft de sorte que le même plan du site peut être utilisé pour tous les trois moteurs de recherche .
Une fois que vous avez créé votre fichier sitemap , vous devez présenter à chaque moteur de recherche . Pour ajouter un sitemap à Google , vous devez d’abord vous enregistrer votre site web avec Google Webmaster Tools . Ce site vaut bien l’ effort , il est complètement libre , plus il est chargé avec des informations précieuses sur le classement de votre site et l’indexation dans Google . Vous trouverez également de nombreux rapports utiles , y compris classement des mots clés et des contrôles de santé . Je le recommande fortement .
De même , vous pouvez ajouter un sitemap XML pour Yahoo! grâce à la fonctionnalité Yahoo! Site Explorer . Comme Google, vous devez autoriser votre domaine avant que vous pouvez ajouter le fichier sitemap , mais une fois que vous êtes inscrit , vous avez accès à de nombreuses informations utiles sur votre site .
Microsoft n’a pas une façon particulière de présenter encore un plan du site ( ils semblent toujours être si loin derrière la concurrence ) il faut donc utiliser leur Terminer ma forme régulière du site à la place.

Qualité des liens entrants Source

Une autre méthode très utile pour accélérer l’indexation est d’obtenir autant de liens entrants provenant de sites Web de qualité que possible . Si vous connaissez quelqu’un qui dirige un site web ou un blog populaire , pourquoi ne pas leur demander un lien ? Il semble que le plus populaire d’un site Web est , le plus d’attention de l’indexation qu’elle reçoit de Google , créant ainsi une bonne stratégie de liens entrants est essentiel . Passez du temps à écrire des articles intéressants et utiles pour votre nouveau site et ceux-ci devraient commencer à attirer de plus en plus de bons liens de qualité au fil du temps …